Carrefour d’excellence en santé; un établissement à la fine pointe de la technologie

Beaudoin Hurens - Norman Hurens
Les acteurs de ce grand projet.
©(Photo TC Media- Mélissa Blouin)
ÉDUCATION. Les travaux pour le Carrefour d’excellence en santé sont déjà entamés depuis quelques semaines, mais le 4 octobre dernier, plusieurs grands acteurs de ce projet se sont rassemblés sur le site afin de procéder à la pelletée de terre officielle et de rendre l’arrivée imminente de ce grand établissement encore plus concrète.

«De procéder aujourd’hui à ce geste symbolique est un grand soulagement», a commenté la directrice générale de la commission scolaire des Samares, Nancy Lapointe. Cet établissement attendu, dont le coût des travaux est estimé à 23 M$, sera situé sur le terrain adjacent au Centre hospitalier régional de Lanaudière.

Il accueillera près de 650 élèves des programmes en formation professionnelle de santé, d’assistance et soins infirmiers, d’assistance à la personne à domicile et d’assistance à la personne en établissement de santé, d’hygiène et salubrité en milieu de santé, ainsi que le programme d’assistance technique en pharmacie.

Le Carrefour d’excellence en santé comptera dix-huit classes théoriques en plus de onze grands laboratoires et de trois petits. « Nous avons vraiment travaillé afin de reproduire le plus exactement possible l’environnement d’un hôpital, pour que les étudiants soient à l’aise lorsqu’ils seront en situation réelle », a commenté l’architecte Hugo Massicotte du groupe architecte, Massicotte Maloneay Leclerc.

Le bâtiment sera construit sur trois étages et a été conçu en deux parties qui seront reliées par un grand atrium au centre. M. Massicotte a également expliqué que le grand atrium sera ouvert, afin que la lumière puisse traverser d’un côté à l’autre du bâtiment. Le Centre a été conçu à la fine pointe de la technologie et sera bâti selon de hauts critères d’économie d’énergie.

Publicité – Lire la suite de l’article ci-dessous

Des locaux seront dédiés aux services pédagogiques et administratifs. De plus, on y trouvera une grande salle multifonctionnelle pouvant se diviser en trois salles et quatre autres salles seront mises à la disposition des utilisateurs. Près de 430 cases de stationnement sont également prévues à l’extérieur.

«Nous étions déjà bien équipés, mais là, nous serons dans des installations encore mieux adaptées et qui répondront vraiment aux mises aux normes. Tout a été pensé en fonction de l’ergonomie et de la logistique», a commenté avec enthousiasme le directeur du Centre multiservice des Samares, Richard Desjardins.

La nouvelle proximité avec le centre hospitalier pourra aussi favoriser l’intégration de la théorie à la pratique et permettre à l’institution de  mieux répondre aux demandes de formation et d’optimiser l’enseignement. La fin des travaux est prévue pour le 27 octobre 2017 en vue de permettre aux élèves du Centre multiservice des Samares d’avoir accès à ce nouvel emplacement dès le début de l’année 2018.